Les robots sociaux d'assistance dans le domaine de la santé

Le Monsieur

Bonjour chère collègue ! Mais c’est un robot avec toi ?

 

La Dame

Oui, c’est un robot. Il est capable de simuler l’intelligence et d’apprendre des choses. On appelle ce type de robot un "robot social".

 

Le Narrateur

Précisément, un "robot social d’assistance" est capable d’avoir un échange social et émotionnel avec une personne pour la stimuler ou l’apaiser.

Il existe deux grandes familles de robots sociaux : les robots "animaux" et les robots "humanoïdes".

La création des robots animaux est inspirée des soins qui utilisent un animal domestique pour permettre aux soignants d’apaiser ou de stimuler des patients souffrant de troubles psychologiques ou de comportement.

L’apparence des robots "humanoïdes" se base sur celle du corps humain pour faciliter l’échange verbal des personnes avec le robot. 

 

Le Monsieur

C’est intéressant, mais est-ce que ces robots sont utilisés dans la santé aujourd’hui ?

 

La Dame

Bien sûr, ils aident déjà nos équipes de soignants !

 

Le Narrateur

C’est vrai, en institution de santé ou à l’hôpital, les robots sociaux d’assistance ont plusieurs usages thérapeutiques. Nous allons vous présenter certains usages qui existent aujourd’hui :

- usage pour améliorer La communication,

- usage pour apaiser lors d’un soin,

- usage pour améliorer le bien-être et la qualité de vie.

 

1 - Usage pour améliorer La communication : le robot est un médiateur entre le personnel soignant et les patients

Le robot est toujours utilisé en compagnie d’un soignant. Lorsqu’il y a des problèmes de communication entre le soignant et le patient, le soignant utilise le robot comme médiateur pour engager la discussion avec le patient.  La présence du robot, animal ou humanoïde, encourage le patient à l’échange verbal et tactile. Un robot social d’assistance, comme ce robot dinosaure, stimule et renforce le comportement social auprès de certains enfants atteints d’autisme.

Le robot phoque est utilisé ici avec un groupe de personnes âgées atteintes de troubles psychologiques pour encourager le contact verbal et tactile.  Le robot stimule l’expression de sentiments, de souvenirs, et renforce la communication entre les personnes du groupe.

 

2 - Usage pour apaiser lors d’un soin : Le robot facilite les soins

Chez certaines personnes âgées atteintes de la maladie Alzheimer ou de maladie apparentée, le robot animal peut faciliter les soins quotidiens pour les soignants.

Le robot phoque amène ici une distraction, il apaise la personne soignée et réduit les réactions de stress psychologique, pour mieux faire accepter certains soins douloureux.

 

3 - Usage pour améliorer le bien-être et la qualité de vie : Le robot aide à divertir ou à rééduquer

Le robot social peut servir d’assistant à l’animateur ou au soignant pour différents types d’activités.

En groupe comme ici, le robot aide à divertir les personnes âgées pendant une activité physique. Le robot social peut aussi aider le soignant durant une séance individuelle de stimulation cognitive ou une séance de rééducation motrice.

 

Le Monsieur

D’accord, mais en quoi ces robots viennent en aide aux soignants ?

 

La Dame

Un robot social d’assistance est un outil de soin à part entière. Il aide les soignants dans leur travail en apportant un côté ludique. Il permet de diversifier les méthodes de soins en l’utilisant comme médiateur entre les soignants et les patients :

- pour améliorer la communication en atelier individuel ou en groupe,

- pour apaiser lors d’un soin,

- et pour améliorer le bien-être et la qualité de vie des patients.

 

Le Monsieur

Mais alors un robot social, ça doit couter très cher ?

 

La Dame

Pas forcément, cela dépend du type de robot.

 

Le Narrateur

Tout à fait ! Certains robots ont un prix assez accessible, comme ce robot dinosaure qui coute environ 500 euros. Tandis que d’autres robots, plus perfectionnés et donc plus chers, peuvent couter 5 000 euros comme ce robot phoque ou ce robot humanoïde. Il est parfois possible de louer les robots pour les essayer en institution.

 

Merci à tous les utilisateurs qui ont participé à la réalisation de cette vidéo d'information.


Haut de page