Trottinettes et mono-roues électriques


Vous en avez déjà forcément croisés ! Les trottinettes et monoroues électriques ont envahi depuis quelques années les rues et  trottoirs des villes. Vous souhaitez succomber à ces nouveaux véhicules individuels ? 



Attention, ne choisissez pas un modèle à la légère, d’autant plus que leur prix sont relativement élevés. Les tests de nos experts sont formels : tous les produits ne se valent pas et leur utilisation pose de nombreuses questions réglementaires.


Un des principaux problèmes concerne l’absence de norme technique pour la fabrication. Un projet européen devrait fixer des critères pour garantir la qualité et la fiabilité, mais il ne devrait pas aboutir avant fin 2018.

 


L’essai comparatif de l’INC montre ainsi de grandes disparités entre les modèles

"Nos tests indiquent que lorsque l’on sait les maîtriser, les monoroues sont maniables et leur freinage est performant. Leur maitrise nécessite en revanche une longue phase d’apprentissage.

Du côté des trottinettes électriques, leur prise en main est beaucoup plus facile. De fortes différences de maniabilité et sensations de conduite peuvent se faire ressentir entre les modèles.

L’autonomie des appareils est peut-être le facteur plus discriminant d’un appareil à l’autre. L’annonce faite par les fabricants n’est pas toujours vérifiée Les résultats de nos essais permettent de comparer les modèles suivant un même protocole.

L’autonomie de ces engins peut en outre varier du simple au double et impossible de se fier aux chiffres annoncés par les fabricants".
 

Charles Babin, Ingénieur à l'Institut national de la consommation

 


Au-delà de leurs performances et de leur confort d’utilisation, les trottinettes et monoroues posent une autre question cruciale : où peut-on les faire rouler ?

"La circulation de ces nouveaux engins n’est actuellement régie par aucun texte. En principe, sur un plan strictement juridique, ils n’ont le droit de circuler ni sur la route, ni sur les trottoirs, ni même sur les pistes cyclables, même si certains fabricants affirment le contraire.
 
Actuellement, tant qu’une règlementation spécifique n’est pas adoptée, des règles de bon sens s’imposent : ne pas gêner les piétons en cas de circulation sur les trottoirs, rouler à une allure modérée, respecter les feux de signalisation…
 
Il existe donc un vrai vide juridique que les pouvoirs publics devraient bientôt combler. En attendant les piétons, cyclistes et automobilistes devront continuer à cohabiter avec ces engins électriques".
 
Françoise Hébert-Wimart, Juriste à l'Institut national de la consommation

 

 

Cette vidéo appartient à la collection Conso-Test.

 

> Que dit la règlementation "Où circuler avec les gyropodes, trottinettes électriques et autres appareils de mobilité ?"

 

Vidéos
Haut de page