Dépannage d’urgence : fini les arnaques ! avec le réseau des CTRC


Une panne de chauffage, une perte de clés, une fuite, c’est urgent oui mais n’appelez pas n’importe quel plombier. Pour éviter les arnaques, l’Instant Conso vous donne quelques tuyaux !



Pour tous les types de dépannage, demandez-vous d’abord s’il s’agit d’une réelle urgence.

 

Vous vous retrouvez sur le palier sans vos clés ? Allez dormir chez un proche ! Cela vous évitera de payer trois fois le prix classique pour un dépannage de nuit.

 

Méfiez-vous ensuite des prospectus "officiels" déposés dans votre boite aux lettres ou dans l’entrée de votre immeuble. Ces listes de numéros renvoient souvent à la même entreprise.

 

Adressez-vous à un professionnel recommandé ou consultez par exemple l’annuaire de la Fédération française du bâtiment. Bien sûr, vous pouvez appeler votre assureur, il vous fournira les coordonnées de professionnels fiables. Vous saurez également si votre contrat habitation couvre le dépannage.

 

Une fois le professionnel identifié, demandez à consulter ses tarifs et exigez un devis détaillé et écrit.

 

Sauf en cas d’"urgence absolue", c’est-à-dire si des personnes sont en danger, le devis est maintenant obligatoire avant intervention, quelque soit le montant estimé des réparations.

 

Ne signez aucun devis qui vous paraisse démesuré. Si le devis est trop élevé ou s’il n’est pas clair, ne donnez pas suite : contactez un autre prestataire.

 

Sachez par ailleurs qu’en cas de problème de gaz ou de panne d’électricité, vous devez contacter les gestionnaires de réseaux, GRDF et ENEDIS.

 

Enfin, vous pouvez envoyer à l’entreprise un courrier recommandé avec avis de réception en cas d’abus ou, en dernier recours, saisir la répression des fraudes.

 

 

Vidéo réalisée avec la participation de l'AFC 81 de l’Union des CTRC Occitanie.

Vidéos
Haut de page