Laissez les ping calls sur répondeur ! avec le réseau des CTRC


Un appel vers un numéro surtaxé peut vous coûter très cher. Mais comment les reconnaître et éviter les arnaques ?



Les numéros surtaxés, ou numéros de services à valeur ajoutée (SVA), sont des numéros qui entrainent une surfacturation. Vous payez, en plus de votre abonnement de téléphone, les services d’une société à l’autre bout du fil. Le montant de l’appel est ensuite directement prélevé sur votre facture.

 

Les numéros surtaxés sont des numéros à :

 

  • 10 chiffres commençant par 08,
  • 4 chiffres commençant par 3 ou 10,
  • 6 chiffres commençant par 118.

La tarification peut dépendre de la durée de l’appel, ou être appliquée au forfait.

 

Exemple de facturation : 3 euros par appel, ou 0,80 euros par minute.

 

Dans certaines situations, vous devez vous méfiez de ces numéros. Ils peuvent être utilisés de façon abusive. C’est ce que l’on appelle les "Ping call". Il s’agit d’appels qui vous incitent à rappelez un numéro surtaxé.

 

L’interlocuteur peut par exemple faire sonner votre téléphone une fois. Vous n'avez pas eu le temps de décrocher, alors vous rappelez… un numéro surtaxé ! Vous pouvez aussi recevoir des SMS vous invitant à appeler un numéro surtaxé.

 

Quelques exemples : "Pour prendre possession de votre colis, rappeler ce numéro", "Vous avez entrepris une démarche administrative : appeler le numéro suivant" ou enfin " Gagnez un voyage : appelez le numéro suivant".

 

Un doute sur un numéro ? Consultez l’annuaire inversé www.infosva.org. Cet annuaire vous permet de vous informer sur le tarif de l’appel et sur l’entreprise qui utilise le numéro.

 

Si vous constatez un abus, signalez-le au 33700 ou sur le site internet www.33700.fr.

 

Enfin, votre opérateur a l’obligation de vous proposer un service de blocage des appels vers un numéro surtaxé.

 

 

En résumé :

 

  • ne rappelez pas un numéro surtaxé,
  • vérifiez l’identité de l’interlocuteur sur infosva.org,
  • signalez les fraudes au 33700.

 

Vidéo réalisée avec la participation du CTRC Hauts-de-France.

Vidéos
Haut de page