Les dispositifs d’alerte pour les personnes déficientes auditives

Bruitage sonnerie à la porte d’entrée.

 

Le Monsieur 1

Ça doit être le facteur… Merci 

 

La Monsieur 2

C’était quoi ces flashs lumineux ?

 

Le Monsieur 1

C’est un dispositif d’alerte visuel. Si on sonne à la porte, l’émetteur relié à l’interphone active le récepteur par ondes radio. Le récepteur produit alors des flashs lumineux pour m’alerter car je n’entends plus bien.

 

La Narratrice

En effet, on favorise l’autonomie à domicile grâce à différents dispositifs d’alerte pour personnes malentendantes. Nous allons vous en présenter trois :

 

  • le dispositif d’alerte visuel,
  • le dispositif d’alerte portable et vibrant
  • le dispositif d’alerte au feu pour la chambre.

 

1 - Le dispositif d’alerte visuel : On peut être alerté par des flashs lumineux

Le dispositif d’alerte visuel se compose d’un émetteur et d’un récepteur. On relie l’émetteur à l’interphone. On branche le récepteur à une prise de courant, Il doit être bien visible. L’émetteur et le récepteur peuvent être placés dans des pièces différentes.

Quand l’interphone sonne, l’émetteur situé dans l’entrée active par ondes radio le récepteur situé dans une autre pièce. Le récepteur produit alors des flashs lumineux pour donner l’alerte.

Quand quelqu’un sonne à la porte, une personne qui a une déficience auditive et se trouve dans la salle de bain, peut voir les flashs lumineux et savoir que l’interphone sonne dans l’entrée.

 

2 -  Le dispositif d’alerte portable et vibrant : On peut être alerté par des vibrations

Il est possible de relier plusieurs récepteurs à un même émetteur. L’un des récepteurs peut être portable et vibrant. Lorsque l’interphone sonne, l’émetteur situé dans l’entrée active le récepteur portable, qui produit alors des vibrations pour donner l’alerte.

Lorsque quelqu’un sonne à la porte, une personne malentendante, qui se trouve dans le jardin, peut savoir que l’interphone sonne grâce aux vibrations du récepteur qu’elle porte à la ceinture.

 

 

(Transition)

Le Monsieur 2

D’accord, et c’est possible d’avoir le flash lumineux à la fois dans le salon et dans la cuisine ?

 

Le Monsieur 1

Oui, on peut avoir un seul émetteur qui active plusieurs récepteurs. Un récepteur peut être portable et vibrant. On peut aussi avoir plusieurs émetteurs qui activent un seul récepteur. Dans ce cas, le récepteur indique de quel émetteur vient l’alerte.

Je possède aussi un appareil auditif mais ça ne permet pas d’éviter tous les risques. Je dois le retirer pour dormir donc j’ai fait installer un dispositif d’alerte au feu qui sert à me réveiller en cas de fumée.

 

3 - Le dispositif d’alerte au feu pour la chambre : On peut être réveillé en cas de fumée

Dans le dispositif d’alerte au feu Il y a un émetteur, qui est un détecteur de fumée, et un récepteur qui est un réveil spécial produisant des flashs lumineux, auquel on relie un "coussin vibrant".

Le détecteur de fumée se place dans le couloir par exemple et le récepteur se place dans la chambre. On branche le réveil lumineux sur une prise de courant et on pose le "coussin vibrant" sous l’oreiller.

Si le détecteur de fumée sonne, il active le récepteur. Le réveil produit alors des flashs lumineux et le "coussin vibrant" vibre sous l’oreiller.

Une personne qui n’entend pas l’alarme, car elle a retiré son appareil auditif pour dormir, est réveillée grâce au dispositif d’alerte au feu. Les flashs lumineux du réveil, associés aux vibrations sous l’oreiller, lui donnent l’alerte.

 

La Monsieur 2

Comment as-tu découvert tous ces dispositifs ?

 

Le Monsieur 1

Quand j’ai commencé à avoir des problèmes auditifs, j’ai tout de suite demandé conseil à un audioprothésiste. Il m’a aidé à faire les bons choix…

 

Le Narrateur

Car il y a beaucoup de modèles ! Nous avons vu qu’il existe le dispositif d’alerte visuel, voici quelques exemples en photo ; le dispositif d’alerte portable et vibrant, voici plusieurs modèles ; et le dispositif d’alerte au feu dont voici quelques exemples.

 

Des aides financières sont possibles en fonction de votre situation personnelle. Renseignez-vous auprès des services sociaux de votre département. Mais avant de vous équiper, surtout demandez conseil à un audio prothésiste, il pourra vous orienter vers des professionnels de la déficience auditive.

 

Une visite à domicile permettra d’identifier précisément vos besoins et de vous accompagner pour l’installation du matériel dans votre logement.

 

Merci à tous les utilisateurs qui ont participé à la réalisation de cette vidéo


Haut de page