Punaises de lit et logement collectif : quels sont vos droits et vos devoirs ? avec le réseau des CTRC


Les punaises de lit sont responsables de piqûres très irritantes et peuvent infester tout un immeuble. Alors, de quelle façon réagir en cas d’infestation dans un logement collectif ?



Les punaises de lit s’invitent généralement dans votre valise après un voyage ou l’achat de meubles et vêtements d’occasion. Une fois installées chez vous, elles sont généralement très difficiles à déloger ! Si vous êtes locataires, vous devez donc prévenir votre bailleur dès les premiers signes d’infestation. 

 

Les punaises de lit sont de petits insectes bruns et plats qui provoquent des boutons rouges formant des lignes sur les jambes, les bras, le dos ou le visage. Les punaises laissent également des petites tâches noires sur les draps, le matelas, le sommier et les murs de la pièce ou encore de petites tâches de sang sur les draps.

 

En cas de piqûre, prévenez votre voisinage. Le bailleur peut ensuite participer au repérage des punaises grâce au repérage canin.

 

Une fois les punaises repérées, Le bailleur a l’obligation de contacter le prestataire agréé. C’est au propriétaire de financer la désinsectisation. En revanche, les produits utilisés sont facturés au locataire. Toutefois, les bailleurs prennent généralement en charge l’intégralité de la désinsectisation afin d’éviter que certains locataires ne taisent la situation pour des raisons financières.

 

Le locataire doit ensuite préparer son logement, c’est-à dire-laver ses vêtements à 60° C, passer l’aspirateur sur le canapé, démonter son sommier. Retrouvez l'intégralité des gestes à adopter sur le site Strasbourg.eu.

 

Enfin, le locataire doit laisser l’accès à son logement. Si votre bailleur ne réagit pas suite à votre signalement, adressez-lui une lettre recommandée avec accusé de réception. Vous pourrez ensuite saisir les services d’hygiène de la ville, et le Tribunal Judiciaire s’il existe un problème de décence lié aux punaises de lit. 

 

En résumé, en cas d’infestation :

 

  • vous devez prévenir votre bailleur
  • Le bailleur a l’obligation de faire appel à un prestataire agréé
  • Vous devez autoriser l’accès à votre logement

 

Vidéo réalisée avec la participation de l'UD Confédération Syndicale des Familles 67 de la Chambre de Consommation d'Alsace.

Vidéos
Haut de page