Sécurité numérique : 9 Français sur 10 confrontés à la cybermalveillance


Usurpation d’identité, cyberharcèlement, vol d’information, virus informatique… L’Institut national de la consommation a réalisé pour Cybermalveillance.gouv.fr (le dispositif national qui assure la sensibilisation, la prévention et le soutien en matière de sécurité numérique), une étude sur la connaissance des internautes en matière de sécurité numérique.

 

Cette étude, menée auprès d’un panel représentatif (*) de 4 507 personnes entre le 30 mai et le 19 juin 2019, révèle que plus de 9 Français sur 10 ont déjà été confrontés à un acte de cybermalveillance.

 

 

Au palmarès des actes de cybermalveillance les plus fréquents :

 

  • le phishing ou hameçonnage : il s’agit d’une technique frauduleuse destinée à leurrer l’internaute pour l’inciter à communiquer des données personnelles (comptes d’accès, mots de passe…) et/ou bancaires en se faisant passer pour un tiers de confiance,
  • le virus informatique,
  • l’usurpation d’identité d’un proche qui demande de l’argent.

 

S’agissant de l’hameçonnage, l’étude nous apprend que 54 % des personnes interrogées ne font rien de particulier et ne signalent pas aux autorités les actes de cybermalveillance qu’ils ont subis. Quant aux personnes qui ont vu leur identité usurpée, elles se sont débrouillées seules ou avec un proche pour 37 %.

 

L'étude met en évidence la nécessité de poursuivre les actions de prévention auprès des citoyens. Elle insiste également sur le besoin de faire connaître plus largement le dispositif Cybermalveillance.gouv.fr.

 

 

Dossier

> Cybermalveillance, tous concernés !
Kit de sensibilisation aux risques numériques

 

 

 

> Lire le communiqué de presse

 

(*) Echantillon de 4507 personnes représentatif de la population française, âgée de 18 ans et plus, sur les critères de sexe, d’âge, de région, et de catégorie socioprofessionnelle

Haut de page