Vous réalisez des travaux de rénovation : la marche à suivre

Fiche pratique J 350


Choix du bon professionnel, maquis des aides financières, travaux à réaliser en priorité, montant du projet … Se lancer dans des travaux de rénovation peut se révéler un casse-tête. Pourtant, des experts peuvent vous conseiller gratuitement à mener à bien votre projet.

 

L'Institut national de la consommation vous informe sur la marche à suivre avant de se lancer dans des travaux de rénovation.

 

 

1 - Bien définir votre projet et les travaux à réaliser
2 - Etre aidé dans sa démarche par le réseau FAIRE
3 - Faire plusieurs devis pour choisir le bon professionnel
4 - Choisir un professionnel (ou une entreprise) titulaire de la mention RGE
5 - Faire un plan de financement

 

 

1- Bien définir votre projet et les travaux à réaliser

Une approche globale du bâtiment est conseillée pour être sûr que les travaux atteignent votre objectif. 

Par exemple, avant de changer les fenêtres d’un logement, la première étape est souvent d’isoler son toit. En effet, 25 à 30 % des pertes de chaleur dans une maison s’effectuent par le toit. 

 

Source : Ademe, Guide "Isoler sa maison"

 

Réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) ou une étude thermique pour des travaux d’amélioration de la performance énergétique du logement permet de faire un bilan des points forts et des points faibles de votre logement. Un DPE n'est pas suffisant pour établir un projet, mais il est une première source d'informations et peut vous aider à orienter vos travaux. 

 

> Tout savoir sur le DPE avec la fiche de l’INC "Le diagnostic de performance énergétique"

 

 

2 - Etre aidé dans sa démarche par le réseau FAIRE

Les conseillers spécialistes du réseau Faire (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Energétique) aident gratuitement les consommateurs à réaliser un bilan de consommation énergétique de leur logement et à trouver les solutions de rénovation adaptées aux besoins. Ils peuvent aussi identifier les aides financières dont les consommateurs peuvent bénéficier. 

 

Un Espace Info Energie où vous pourrez rencontrer un conseiller Faire est présent dans de nombreux départements.

 

> Trouver le conseiller Faire le plus proche sur faire.fr 

> Contacter directement un conseiller Faire au 0 808 800 700 (service gratuit + prix d’un appel local – du lundi au vendredi de 9h à 18 h) 

> Chatter directement avec un conseiller sur le site faire.fr 

 

 

3 - Faire plusieurs devis pour choisir le bon professionnel

En général, des travaux de rénovation coutent plusieurs milliers d’euros. C’est pourquoi il est important de pouvoir comparer les prix et les prestations de plusieurs professionnels. Dans l'idéal, faites réaliser 2 ou 3 devis par différents professionnels.

 

Les devis comportent des mentions obligatoires telles que les coordonnées du professionnel et la date du jour de signature. Ils doivent vous informer sur les caractéristiques techniques des équipements et matériaux utilisés et citer tous les coûts et les services qui entrent dans la composition du prix (y compris la gestion de l'emport des déchets).

 

> Consultez l'article de l'INC "Les devis"

 

 

4 - Choisir un professionnel (ou une entreprise) titulaire de la mention RGE

Pour obtenir la grande majorité des aides financières, il est important que l'entreprise choisie soit titulaire de la mention "RGE" ou "Reconnu Garant de l’Environnement" pour la catégorie des travaux qui seront à réaliser.

 

> Annuaire des professionnels RGE sur le site Faire.fr 

  

> Consultez l'article de l'INC "Travaux : tout savoir sur la mention RGE délivrée aux professionnels" 

 

Pour éclairer votre choix de professionnel, vous pouvez vous rendre dans un Espace Info Energie pour présenter vos devis à un conseiller Faire. Cet expert n’a pas le droit de vous conseiller un professionnel, mais il pourra vous dire si les devis sont corrects.

 

Quelques vérifications sur le sérieux et la solidité financière de l’entreprise ou sur les compétences du professionnel vous permettrons de faire un choix sûr.

 

> Consulter l'article de l'INC « Travaux : Conseils pour choisir un professionnel »

 

Attention au démarchage !

 

Les aides publiques à la rénovation ont incité de nombreux professionnels peu scrupuleux à démarcher par téléphone puis se rendre chez les particuliers ou démarcher directement à leur domicile. Or, de nombreux témoignages de consommateurs montrent que ce démarchage peut parfois être à une pratique commerciale trompeuse ou agressive voire assimilée à une escroquerie.

 

Voici des points de vigilance en cas de démarchage :

 

  • Ne signez aucun document, même un « bon de passage »,
  • Ne payez rien le jour-même,
  • Ne cédez pas à la pression commerciale, au fait que « l’offre n’est valable qu’aujourd’hui »,
  • Sachez qu’aucun organisme officiel (ministères, Ademe, Anah, Conseil régional, conseil départemental …) ne mandate de professionnels pour vous démarcher,
  • Méfiez-vous d’entreprises qui se disent partenaires de grandes entreprises telles qu'Engie ou EDF. N'hésitez pas à contacter ces derniers pour vérifier que l'entreprise est bien leur partenaire. Concernant les partenariats "Bleu ciel", il est possible de vérifier l'existence du partenariat sur le site Internet d'EDF.
  • Méfiez-vous de soi-disant programme où votre logement aurait été sélectionné, ils n’existent pas !

N’oubliez pas que vous disposez d’un droit de rétractation de 14 jours à compter du lendemain de la signature du contrat.

N’hésitez pas à vous faire aider par une association de consommateurs en cas de besoin.

 

Avec les fiches de l’INC, tout savoir sur les recours face aux pratiques commerciales déloyales, ou sur le démarchage à domicile ou par téléphone.

 

 

5 - Faire un plan de financement

Une fois que vous avez une idée du montant de votre projet, vous devez déterminer la façon de le financer.

 

MaPrimeRénov’, programme « Habiter mieux sérénité » de l’Anah, crédit d’impôts pour la transition énergétique (CITE), certificats d’économie d’énergie (CEE), éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), chèque énergie, aides locales ou des caisses de retraite … de très nombreuses aides existent pour financer ce type de travaux.

 

Une fois encore, un expert du réseau Faire (ANCRE) sera de bon conseil pour vous aider dans ce maquis des aides.

 

L’Ademe met à la disposition des internautes un outil simple de simulation des aides que vous pouvez mobiliser, Simul'aid€s . Vous renseignez de façon anonyme votre situation financière, les caractéristiques de votre logement et les travaux envisagés. Ce simulateur estime le pourcentage des travaux qui peuvent être financés par des aides. Vous obtenez également la liste des dispositifs et des organismes financeurs.

 

Une fois prises en compte les aides éventuelles dont vous bénéficiez, vous pouvez calculer le reste à financer de votre projet. Si vous n’avez pas droit à l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), vous pouvez faire appel au crédit bancaire.

 

Les professionnels proposent parfois une solution de financement de vos travaux. Ne l’acceptez pas systématiquement : ces vendeurs peuvent être commissionnés par les prêteurs, ce qui peut rendre le crédit plus onéreux ! N’hésitez pas à comparer et à mettre en concurrence plusieurs organismes de crédit ainsi que votre banque. Si cela est possible, privilégiez un prêt affecté par rapport au prêt à la consommation. Il est plus protecteur pour les consommateurs.

 

> Pour plus d’informations, consultez notre fiche de l'INC "Crédits à la consommation : le crédit affecté".

 

 

Pour en savoir plus

Dossier de l’INC "Combles ou chaudières à 1€ : les clés pour une rénovation énergétiques réussie"

Fiche de l’INC "La rénovation énergétique des copropriétés"

Fiche de l’INC "L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour financer ses travaux de rénovation énergétique"

Actu de l’INC "Du nouveau pour les aides à la rénovation énergétique"

Le guide des aides financières pour la rénovation de l’Ademe

 

Stéphanie Truquin,

Economiste à l'Institut national de la consommation (INC)

Haut de page