Comment choisir son robot multifonctions ?


Les consommateurs français sont de plus en plus nombreux à recourir aux robots de cuisine. Simples à utiliser et pratiques pour préparer plus facilement petits plats, desserts et sauces, les robots multifonctions se situent entre les robots pâtissiers et les cuiseurs.

 

Comment bien choisir en fonction de vos habitudes et de vos besoins ?

 

 

1 – Robot multifonctions, robot cuiseur, "kitchenmachine"
2 – Choisissez les accessoires en fonction de vos besoins
3 – La capacité utile du bol
4 – La puissance du moteur
5 – L’ergonomie et le poids, un critère important
6 – Définissez votre budget
7 – Entretenez votre robot multifonctions
8 – Recyclez votre appareil

 

 

1- Robot multifonctions, robot cuiseur, "kitchenmachine"

Le Groupement Interprofessionnel des Fabricants d’Appareils et d’Equipement Ménager (GIFAM) définit trois types de robots ménagers :

 

  • le robot multifonctions est un robot généraliste. Il tranche, râpe, émulsionne, hache, pétrit, mélange… Les robots les plus complets sont équipés d’accessoires supplémentaires et deviennent aussi blender, centrifugeuse, presse agrumes…
     
  • le robot cuiseur permet non seulement de réaliser des préparations mais également de cuire. Les plus complets sont équipés d’accessoires qui permettent de réaliser les préparations d’un repas, de l’entrée au dessert. Certains robots permettent aussi de peser les ingrédients. D’autres sont connectés, ils disposent d’une application à laquelle on peut connecter son smartphone ou sa tablette, pour se lancer dans de nouvelles recettes,
     
  • la "Kitchen machine" (robot pâtissier) est équipée d’un bol, d’un fouet, d’un crochet et d’un batteur. Elle est conçue pour le pétrissage des pâtes à gâteau et à pain.

 

2 – Choisissez les accessoires en fonction de vos besoins

Vos besoins sont un facteur déterminant dans le choix du modèle de robot multifonctions, car les équipements de série peuvent varier d’un robot à l’autre. Lors de l’achat, il est toujours utile de noter les différents accessoires qui équipent un modèle afin de mieux le comparer avec un autre. On vérifiera aussi quels sont les accessoires en option, qui pourront être achetés plus tard en fonction de l’évolution de vos besoins.

 

Identifiez ce que vous souhaitez le plus cuisiner, afin n’oublier aucun accessoire indispensable. Les modèles de robots les plus simples proposent des accessoires pour les usages de base :

 

  • des fouets, pour battre les œufs en neige, montrer une sauce…
  • un mixeur, pour la purée, la soupe…
  • une râpe, pour râper gros et fin légumes, fromage, chocolat…

Les plus sophistiqués peuvent ajouter un presse-agrumes, une centrifugeuse, un hachoir à viande, un émulsionneur…

 

 

3 – La capacité utile du bol

La capacité du récipient d’un robot est aussi à prendre en compte. C’est à vous d’opter pour celle qui répond le mieux à vos besoins. Attention aux chiffres annoncés ! La plupart des fabricants mettent en avant la capacité totale (quand le bol est rempli à ras bord), souvent de 2 à 3 litres. Or, seule la capacité utile (la quantité maximale d’aliments pouvant être mise dans l’appareil) est à considérer.

 

 

4 – La puissance du moteur

La puissance indiquée, en général de 300 à 1 000 watts, ne dit rien des performances. Les tests réalisés par le centre d’essais comparatifs de l’INC ont montré qu’un modèle de 300 watts pouvait être mieux noté que d’autres affichant 750 watts, voire 1 000 watts.

 

 

5 – L’ergonomie et le poids, un critère important

Attention au poids et à l’encombrement du robot si vous prévoyez de le ranger entre chaque utilisation ! La plupart des modèles font entre 2 et 3 kg, mais certains font plus de 5 kg. La présence d’une boîte ou d’un sac pour ranger les accessoires est un plus.

 

 

6 – Définissez votre budget

On trouve des robots multifonctions entre 30 € et 500 € selon de nombre de fonctions et d’accessoires (blenders, presse-agrumes…). Les acteurs présents sur le marché sont les marques nationales telles Kenwood, Moulinex, Philips, Simeo, Bosh, Magimix, Seb ou encore Kitchenaid, et diverses marques de distributeurs.

 

 

  • renseignez-vous sur les prix des accessoires complémentaires, qui peuvent faire gonfler la note. Il est parfois plus astucieux de choisir un équipement plus cher dont les accessoires sont fournis,
  • depuis le 1er mars 2015, le consommateur doit avoir l’information, au moment de l’achat d’un produit, de la durée pendant laquelle les pièces détachées sont disponibles. Si elles se font rares ou n'existent plus, vous pourriez regretter votre investissement si vous avez besoin de le faire réparer. Pour en savoir plus sur le dispositif relatif à la disponibilité des pièces détachées, consultez la fiche pratique INC sur les garanties du vendeur.

 

7 – Entretenez votre robot multifonctions

Consultez la notice d’utilisation de votre appareil. Si vous l’avez égarée, les grandes marques proposent de la télécharger sur leur site internet.

 

  Avant tout nettoyage, débranchez votre robot et rangez tout objet coupant hors de la portée des enfants !

 

Pour nettoyer le corps du robot, un chiffon humide suffit. N’utilisez aucun grattoir ou produit abrasif. N’immerger jamais dans l’eau la partie qui contient le moteur.

Les bols et les accessoires peuvent généralement être lavés au lave-vaisselle. N’utilisez pas de produits abrasifs ou d’eau de javel.

 

 

8 – Recyclez votre appareil

S’il fonctionne encore, votre robot peut être donné à un proche ou à une association caritative pour être réemployé.
 

Votre appareil peut être rapporté ou repris par le vendeur qui a l’obligation de le reprendre lors de l’achat d’un appareil neuf.

 

Vous pouvez enfin l’apporter dans une déchèterie qui collecte les déchets d’équipements électriques et électroniques (dits "DEEE"). Le site  www.eco-systemes.fr recense les points de collecte les plus proches de chez vous.

 

> Consultez les résultats de l’essai comparatif de l'INC sur les robots multifonctions publié dans le mensuel de mai 2017 de 60 Millions de Consommateurs (contenu payant).

Haut de page